En vedettePortefeuille Modèle

Commentaire de mars du gestionnaire de portefeuille pour les résultats de février

Le marché boursier canadien a réalisé l’une de ses pires performances en février. Ce résultat négatif s’est déroulé alors que les préoccupations croissantes concernant l’impact économique du COVID-19 étaient prises en compte dans les attentes des investisseurs. Étant donné le niveau élevé des marchés boursiers, le COVID-19 a été le déclencheur parfait pour une correction du marché.

L’indice de rendement total S&P/TSX TR a baissé de 5,9% en février et le S&P500 a également baissé de 8,2% tandis que l’indice MSCI ACWI ex. USA a perdu 7,9%. À la fin de février, le gain sur l’indice de rendement total S&P/TSX sur 12 mois était de 4,9% inférieur au gain de 8.2% du S&P500 et supérieur à l’indice MSCI ACWI ex. USA qui était sans direction.

Le meilleur secteur du S&P/TSX pour le mois de février a été celui des technologies de l’information en baisse de 2,7%, suivi des services publics en baisse de 3,1% et de l’immobilier en baisse de 3,8%. Au contraire, les secteurs les moins performants ont été les soins de santé (-16,7%), les matériaux (-7,6%) et l’énergie (-7,5%).

Les meilleurs résultats de février ont été Brookfield Asset Management (-0,9%) Constellation Software (-1,7%) et TFI International (-2,3%). Brookfield Asset Management se négocie en tant qu’équivalent obligataire et se comporte relativement bien lorsque les taux d’intérêt à long terme baissent et le marché considère les actions technologiques comme Constellation Software isolées de l’impact économique du COVID-19. À l’opposé, les contributeurs les plus faibles ont été CCL Industries, en baisse de 20,6% sur des résultats très décevants, car la croissance organique a été largement ratée, Kirkland Lake Gold a baissé de 20,2% en raison d’une mauvaise qualité de production d’or à Fosterville et Equitable Group a baissé de 15,4% malgré des résultats meilleurs que prévu en raison des faibles attentes pour 2020.