Intelligence

Focus VÉA : New Flyer Industries (NFI)

À propos

Le groupe New Flyer Industries est une société canadienne peu connue dont le siège social se trouve à Toronto et qui exerce ses activités dans le secteur des autobus de transport en commun. Ses actions ont plus que quintuplé au cours des cinq dernières années, ce qui en fait l’une des meilleures performances du S&P/TSX. Depuis mai, l’action a chuté de -15% après que le gouvernement des États-Unis a annoncé qu’elle mettrait en place un tarif de 25% sur l’acier et un tarif de 10% sur l’aluminium canadien.

Impact limité des tarifs

Nous pensons que l’impact de ces mesures sera limité pour les trois raisons suivantes: Premièrement, NFI n’utilise pas plus de 10,000 dollars d’acier pour la construction d’un nouveau bus valant un demi-million. Deuxièmement, NFI a signé des contrats à coûts fixes pour les deux prochaines années. Troisièmement, NFI sera probablement en mesure de passer les coûts additionnels à ses clients.

Avantage compétitif

La société évolue dans un marché de nature oligopolistique auquel la croissance est mature. Au cours des dernières décennies, certains concurrents ont fait faillite, d’autres ont quitté le marché ou ont été acquis. Depuis, NFI est devenu le plus important fabricant et fournisseur de pièces d’autobus en Amérique du Nord, car la société contrôle maintenant près de la moitié des parts de marché.

Une compagnie de qualité

Son SPscore de 72% est le plus élevé du secteur industriel, ce qui laisse sous-entendre que l’entreprise génère de la valeur pour ses actionnaires. En effet, le rendement du capital est élevé, à 16,3% et a augmenté régulièrement au cours des trois dernières années. Le BENAII a également progressé à un rythme impressionnant de 43% par an au cours des 5 dernières années, tout comme son capital investi. La croissance a été alimentée à la fois par la croissance interne et les acquisitions stratégiques.

La performance comptable de NFI est également robuste. Le chiffre d’affaires et le bénéfice par action ont progressé à un taux de croissance annualisé de 28% et 76% respectivement au cours des 5 dernières années, alors que ses parts de marché ont augmenté. Pour récompenser ses investisseurs à long terme, NFI a augmenté son dividende, à un taux moyen de 22% par an. Le rendement du dividende devrait être de 2,57% au cours des 12 prochains mois, ce qui est intéressant pour une moyenne capitalisation.

Le ratio de distribution est de 53% et est conséquent à ses flux de trésorerie disponibles positifs. Enfin, son ratio d’endettement total sur fonds propres de 0,75 est supérieur à la moyenne de l’industrie de 0,29 mais laisse de la place pour d’autres petites acquisitions stratégiques. Enfin, autant ses marges brutes que ses marges nettes ne cessent d’augmenter, ce qui laisse entrevoir que l’entreprise conservera probablement son pouvoir de négociation tant auprès de ses clients que de ses fournisseurs.

Cours NFI vs. Marges brutes sur 12 mois et Marges nettes sur 12 moisSource: FactSet Research Systems

À prix raisonnable

En ce qui concerne sa valorisation, l’action se négocie actuellement en deçà de sa valeur intrinsèque. La compagnie possède un ratio cours / valeurs intrinsèque de seulement 0,54 ce qui laisse place à une hausse potentielle de près de 85%. L’escompte est d’autant plus intéressante du fait que le titre ne s’est pas négocié à un tel niveau de valorisation depuis 2015 ce qui en fait un point d’entrée attrayant.

Une valeur de la croissance future (VCF) de -41% nous indique que la valeur de l’entreprise est inférieure à sa valeur d’exploitation actuelle, même si cette dernière a bien évolué au fil des dernières années. De plus, d’autres ratios d’évaluation plus traditionnels suggèrent également que les multiples sont relativement bas: le ratio cours / bénéfice est de 13,5 et le ratio cours / flux de trésorerie est de 10,6.

Conclusion

Nous croyons que la baisse récente du prix constitue une opportunité compte tenu de la valorisation attrayante et de l’incidence limité des tarifs sur les activités de la société. De plus, la position dominante de NFI ne devrait pas être contestée, du moins pour le moment, alors que sa nouvelle génération de bus électriques à batterie Xcelsior Charge rentre dans le marché. Pendant ce temps, des concurrents plus petits comme Grande West Transportation sont encore en train de concevoir des bus électriques.

Une excellente façon d’investir indirectement l’argent de vos clients dans NFI en même temps que 24 autres sociétés canadiennes de qualité consiste à acheter le FNB Horizons Inovestor Actions canadiennes (INOC). L’ETF détient NFI depuis son lancement le 14 novembre 2017. Pour plus d’informations sur l’INOC, veuillez cliquer ici pour visiter le site Web d’Horizons ETF.