Category

Screeners

Top 20 SPscore – Canada

Dans l’analyse de contenu de cette semaine, nous vous faisons parvenir le Top 20 SPscore canadien, toutes capitalisations et tous secteurs confondus. Petite variante; au lieu de conserver le critère de tri initial (SPscore), nous avons réordonné le Top 20 par l’Indice de Performance Économique (IPÉ). Nous donnons donc ici priorité à la qualité de la performance économique (Rendement sur capital Vs. Coût du capital), ou en d’autres mots, la création de richesse pour les actionnaires.  Download

Un fait étonnant; dans le Top 20 SPscore canadien, seul 5 compagnies (GS, GBT.A, ESL, LGT.B, EQB) ne font pas partie de l’indice composé S&P/TSX. Par contre, une fois le Top 20 reclassé par l’IPÉ, 4 d’entre elles (GS, GBT.A, ESL, LGT.B) se retrouvent dans le Top 5. Malgré que ces firmes aient des capitalisations moins importantes, soit entre 500M$ et 1B$, elles méritent tout de même d’être considérées, d’autant plus qu’elles apparaissent dans plusieurs de nos filtres depuis quelques mois.

D’autre part, Intact Financial (IFC), Thomson-Reuters (TRI) et Cogeco Cable (CCA) se démarquent grâce à l’amélioration de leurs SPscores. Ces trois compagnies se négocient à escompte, tant par rapport à leur valeur intrinsèque (P/VI < 1) que leur valeur de croissance future (FGV% < 0), en plus d’offrir un rendement du dividende supérieur à 1.5% et un taux de croissance annuel moyen du dividende supérieur à 5% au cours des 5 dernières années.

* Notez que sur la grille, le rendement du dividende sur les 12 derniers mois (Div % 12M) inclut les versements de dividendes spéciaux, si applicable.

SPscore S&P500

Voici, cher(ère) client(e), notre dernière analyse de contenu pour l’année 2014. Vu que plusieurs d’entre vous (et d’entre nous!) serez en vacances lors des prochaines semaines, nous vous reviendrons le 7 janvier avec le premier envoi de 2015. Je profite donc de l’occasion pour vous souhaiter, au nom de toute l’équipe StockPointer, un joyeux temps des Fêtes ainsi que nos meilleurs vœux pour l’année 2015. Download

Suivant le Top 20 SPscore du S&P/TSX que nous vous avons envoyé la semaine dernière, nous vous faisons parvenir cette semaine le Top 20 du S&P500.

Ce groupe génère un IPÉ moyen de 2.8, ce qui est plus élevé que le celui du Top 20 du S&P/TSX (2.2). Pour ce qui est de la valeur, le Top 20 S&P500 se négocie en moyenne à un ratio P/VI de 0.83, reflétant un escompte intéressant, quoique moindre que celui du Top 20 S&P/TSX (0.72).

Intl Business Machines Corp (IBM), Exxon Mobil Corp (XOM), Western Union Co (WU), Kellogg Co (K), et Aetna Inc (AET) sont les seules companies qui, en date du 15 décembre, se négocient à escompte par rapport à la valeur de croissance future (FGV) en plus de présenter un ratio P/VI inférieur à 1.0.

Exxon est d’ailleurs la seule compagnie représentant l’industrie de l’énergie dans le Top 20 du S&P500, un secteur peu représenté par l’EVA autant sur le marché américain que sur le marché canadien. Aucune entreprise de l’industrie des Mines et Matériaux ne figure dans ce Top 20.

Autre fait intéressant, contrairement à la situation observée sur le Top 20 canadien, aucune des banques faisant partie des « Big Four » n’est présente dans cette liste.

SP Filtre Div & Haute valeur économique

 

Dans notre analyse de contenu StockPointer de cette semaine, nous nous intéressons aux résultats d’un SP Filtre prédéfini auquel vous avez accès (voir pièce jointe). Le filtre « Dividende & Haute Valeur Économique » met en évidence des compagnies créatrices de richesse (rendement sur capital supérieur à leur coût du capital), avec une croissance de leurs dividendes au courant des 4 dernières années et qui se négocient à des multiples attrayants (Prix/Valeur Intrinsèque et Valeur de Croissance Future en % de la Valeur au Marché).  Download

Au Canada, 8 compagnies correspondent à ces critères. Même si la plupart d’entre elles sont connues et très bien établies, 2 compagnies de plus petites envergures ont été dénichées alors qu’elles passent sous le radar de plusieurs investisseurs. Il s’agit de Evertz Technologies (ET) et Logistec (LGT.B), qui remplissent toutes deux les critères exigés de notre filtre. Cette dernière se négocie à escompte par rapport à sa valeur de croissance future, alors qu’Evertz Technologies se négocie à prime.

Utiliser nos SP Filtres prédéfinis peut vous aider à identifier des opportunités d’investissement intéressantes dans un marché et/ou secteur voulu.

SPscore Produits de Consommation

 

Les investisseurs qui souhaiteraient conserver un investissement dans le secteur de la consommation discrétionnaire peuvent utiliser notre outil SP Score pour trouver les entreprises présentant les meilleures cotes d’évaluation dans ce secteur spécifique. L’outil permet de raffiner votre recherche en sélectionnant la Bourse / Indice, le secteur, et la capitalisation boursière qui vous intéressent.

Actuellement, les 5 SP Score les plus élevés dans le secteur de la consommation discrétionnaire canadienne, grandes capitalisations sont :

– Magna International (MG) – 71 %

– Shaw Communication (SJR.B) – 67 %

– Canadian Tire (CTC.A) – 67 %

– Tim Hortons (THI) – 66 %

– Cogeco Câble (CCA) – 66 %

Si nous jetons un coup d’œil aux indicateurs de ces compagnies par rapport à ceux de Tim Hortons, chacune d’elles se négocie à un prix inférieur à sa valeur intrinsèque (P / VI plus faible que 1). Leurs indices de performance économique (IPÉ) sont supérieurs à 1 (créateur de richesse parce que le rendement sur le capital (ROBC) est supérieur au coût du capital (COC)), mais ne sont pas tout à fait aussi élevés que celui de Tim Hortons, à 4. Dans l’ensemble, ces sociétés méritent probablement d’être analysées de plus près si vous souhaitez maintenir votre investissement de Tim Hortons dans le secteur de la consommation discrétionnaire. Download

SP Filtre Incohérences Économiques

 

Dans l’analyse de contenu de cette semaine, nous jetons un coup d’œil au filtre prédéfini « Incohérences économiques », accessible à partir du menu défilant sous « SP Filtre ». Cette recherche vous permet d’identifier des compagnies présentant un EVA en décroissance et un profit net d’opération (PNO) en croissance. Les compagnies doivent générer au minimum 300 millions de dollars de ventes et un rendement sur capital supérieur à 5%. Les investisseurs devraient éviter ces compagnies vu les tendances divergentes entre l’EVA et le PNO.  Download

Aux États-Unis, 10 compagnies correspondent aux critères mentionnés ci-haut. Seulement trois d’entre elles, Merck (MRK), Teva Pharmaceuticals (TEVA) & Hillenbrand (HI), se négocient à escompte par rapport à leur valeur intrinsèque. Les 10 compagnies présentent un EVA en décroissance sur une période de 3 et 12 mois, tout en affichant une croissance du profit net d’opération sur ces mêmes périodes. Vous pouvez observer ce type de situation à partir du Sommaire Exécutif (page EVA) dans les graphiques de la 3e section; « Performance Économique ».

 « Incohérences économiques » est un de nos 10 filtres prédéfinis qui peuvent vous aider dans votre processus de sélection d’actions. 

SPscore US Produits de Consommation

Dans l’analyse de contenu StockPointer de cette semaine (voir pièce jointe), nous jetons un coup d’œil au Top 20 des compagnies dans le secteur de la consommation discrétionnaire faisant partie de l’indice  S&P500, classées selon notre SP Score. La consommation discrétionnaire représente la 2e plus grande pondération sectorielle dans notre portefeuille modèle US Top 100, que nous appelons aussi le SPiX US Top 100 – Large Cap.  Download

 Présentement, le top 5 des SP Scores dans le secteur de la consommation discrétionnaire de l’indice S&P500 est :

–       Directv (DTV) – 76%
–       Autozone (AZO) – 76%
–       Ross Stores (ROST) – 73%
–       Petsmart (PETM_ – 72%
–       Coach (COH) – 72%

Les SP Scores de ce Top 20 n’ont pas été très volatiles au cours des 90 derniers jours. Certains sont restés stables, et la plus grande variation observée a été de 10% pour Cablevision Sys. La plupart des compagnies du Top 20 se négocient très près de leur valeur intrinsèque. Seulement Coach (COH) et Discovery Communications (DISCA) se négocient à un escompte de plus de 30%. DISCA est également la seule compagnie du Top 20 qui se négocie à un FGV/EV négatif, reflétant des attentes de croissance négative. Puisque nous nous concentrons uniquement sur le Top 20 des compagnies du secteur de la consommation discrétionnaire de l’indice S&P500, il n’est pas surprenant de constater que l’indice de performance économique (IPÉ) moyen de ce groupe est de 2.4.

SPscore TSX

 

Afin de préparer le rebalancement du portefeuille modèle canadien qui aura lieu au début janvier, nous vous présentons cette semaine notre Top 20 SPscore du S&P/TSX. Toutes les compagnies figurant sur cette liste sont susceptibles d’éventuellement faire partie de notre portefeuille, si ce n’est pas déjà le cas.  Download

En commençant par l’analyse globale, nous remarquons qu’en moyenne, le groupe génère un IPÉ de 2.1, ce qui confirme le haut niveau de création de richesse offert par ces compagnies. Pour ce qui est de la valeur, le Top 20 se négocie en moyenne à un ratio P/VI de 0.72, reflétant un escompte de plus de 25% par rapport à la valeur intrinsèque. Ce multiple est par ailleurs plus attrayant que celui du Top 20 du S&P500 (P/VI de 0.86). Nous remarquons également qu’une seule compagnie du secteur de l’énergie, soit Imperial Oil Ltd (IMO), figure dans ce Top 20. Idem pour le secteur des Mines et Matériaux, où seul Labrador Iron Ore Royalty (LIF) s’y retrouve. Pour ce qui est du secteur de la finance, la plupart des grandes banques canadiennes font partie du Top 20, sauf une, BMO, qui se retrouve tout de même en 39e position. Notez que dans l’outil SPscore, vous pouvez afficher le Top 100 d’une sélection voulue.

Quelques compagnies ressortent du lot. Shaw Communication Inc (SJR.B) est la compagnie qui a vu son SPscore augmenter le plus au cours depuis les 90 derniers jours, en plus d’offrir un ratio P/VI, un IPÉ et un FGV/VE attrayants. Nous détenons ce titre dans notre portefeuille modèle canadien depuis septembre 2012.

Constellation Software Inc (CSU) est la compagnie qui génère l’IPÉ le plus élevé du groupe, ce qui peut en partie expliquer qu’elle soit aussi celle la plus à prime par rapport à sa valeur de croissance future avec un FGV/VE à 31%. Le marché pourrait être prêt à payer davantage pour une compagnie générant un haut niveau de richesse, en plus d’avoir un historique enviable de croissance par acquisitions.

PFscan TSX60

 

Pour cette première analyse de contenu de 2015, nous vous présentons le PFscan prédéfini « Canada 60 » auquel vous avez accès en tout temps dans StockPointer. Ce portefeuille réplique, aussi fidèlement que possible, l’indice S&P/TSX 60. Notez que plusieurs autres PFscan prédéfinis sont aussi disponibles pour vous, dont : Canada composite (S&P/TSX Comp.), Canada Dividend (S&P/TSX Dividend Aristocrats), US Tech 100 (NASDAQ), US 30 (Dow Jones), US 100 (S&P100) et US 500 (S&P500).  Download

Vous pouvez analyser les indicateurs associés à chaque participant, mais aussi bénéficier d’une représentation visuelle de l’ensemble de l’indice sur une base de création de richesse (Rendement sur le capital divisé par coût du capital) (Axe Y) et sur une base de valeur de croissance future (Axe X). La position de l’indice est indiquée par le symbole « PF » (triangle jaune), et il s’agit de la moyenne pondérée de tous les participants.

En date du 5 janvier 2015, le portefeuille Canada 60 (voir PF dans le graphique ci-joint) se négocie toujours à prime par rapport à la valeur de croissance future de ses participants, malgré la fin d’année difficile pour la majorité des entreprises des secteurs de l’Énergie et des Mines et Matériaux.

Plusieurs entreprises créatrices de richesse se négocient présentement à escompte (quadrant supérieur-droit). Fait intéressant, les 3 grands joueurs en télécommunications (BCE, T, RCI.B) s’y retrouvent. Il y a également une quantité importante de compagnies qui se négocient à prime sans avoir été en mesure d’atteindre un niveau de profitabilité supérieur à leur coût du capital lors des 12 derniers mois (quadrant inférieur-gauche).

SPfiltre Dividendes & Haute Valeur Économique S&P500

Suivant l’analyse de contenu que nous vous avons fait parvenir dans la semaine du 26 janvier (SPfiltre marché canadien), en voici un autre similaire, concentré sur les dividendes et la recherche d’EVA pour le marché américain (S&P500).

En date du 11 février, un total de 11 compagnies répond aux critères établis. Parmi ces 11 compagnies, cinq (IRM, USB, MAC, CB, PGR) proviennent du secteur de la finance (6 en incluant WU), trois proviennent du secteur de la consommation de base (WMT, GIS, K), deux proviennent du secteur des soins de santé (BAX, JNJ).

Dans ce groupe, Macerich Co (MAC) est la compagnie qui a généré le plus haut taux de création de richesse pour les actionnaires au cours de 12 derniers mois avec un IPÉ de 2.6, et c’est également elle qui a obtenu la meilleure performance boursière, autant sur les 3 derniers mois (22%) que sur les 12 derniers mois (52%).