Category

En vedette

Commentaire d’avril du gestionnaire de portefeuille pour les résultats du Q1 2021

Au premier trimestre, l’indice S&P/TSX a augmenté de 8,1%, le S&P 500 a progressé de 6,2% et le MSCI ACWI ex. USA a augmenté de 3.8%.

Au premier trimestre, NQICAT a enregistré un rendement de 9,4%, soit une hausse de 48,5% sur un an contre 44,2% pour l’indice composite S&P/TSX sur une base annuelle.

Au Canada, les meilleurs secteurs au 1er trimestre ont été les soins de santé en hausse de 38,1%, l’énergie en hausse de 28,2% et les services financiers en hausse de 12,7%. Les secteurs les moins performants ont été les matériaux en baisse de 7,3%, les technologies de l’information, en hausse de 1,0% et les services publics en hausse de 2,4%.

Au premier trimestre, les meilleures performances des NQICA ont été réalisées par TFI International (TFII), Richelieu Hardware (RCH) et Equitable Group (EQB), en hausse de 44,2%, 25,4% et 25,3% respectivement. De l’autre côté, les moins bons résultats ont été enregistrés par Kirkland Lake Gold (KL), Alimentation Couche-Tard (ATD.B) et Parkland Corp. (PKI) en baisse de 18,9%, 6,6% et 5,8% respectivement.

Commentaire de mars du gestionnaire de portefeuille pour les résultats de février

L’indice  S&P/TSX a augmenté de 4,4% en février et le S&P 500 a progressé de 2,8% tandis que le MSCI ACWI ex. USA a augmenté de 2,0%. À la fin du mois de février, l’indice S&P/TSX sur 12 mois a augmenté de 14,7%, derrière le S&P500 en hausse de 31,3% et plus que le MSCI ACWI ex. USA qui a tout de même augmenté de 26,7%. Les marchés ont progressé grâce aux bons résultats des entreprises.

En février, le NQICAT a augmenté de 3% alors qu’il a progressé de 12,9% sur une base annuelle.

Les meilleurs secteurs du TSX pour le mois de février ont été celui de l’énergie en hausse de 22,4% suivi par la consommation discrétionnaire en hausse de 8,7% et des services financiers, en hausse de 6,7%. À l’opposé, les secteurs les moins performants ont été les services publics en baisse de 5,7%, les matériaux en baisse de 4,5% et la consommation de base en baisse de 0,9%.

Les titres les plus performants de la stratégie en février ont été Equitable Group en hausse de 31,1%, CCL Industries en hausse de 14,2% et Banque Nationale en hausse 12,5% grâce à des résultats impressionnants.

De l’autre côté, les plus faibles contributions ont été celles de Kirkland Lake Gold en baisse de 15,3%, le prix de l’or ayant chuté de 6,1% au cours du mois. Hydro one a baissé de 8,8% en raison de la hausse des taux d’intérêt à long terme. Métro a reculé de 4,3%, les investisseurs continuant à se concentrer sur les valeurs cycliques et s’attendant à une moindre croissance des revenus.

Commentaire de février du gestionnaire de portefeuille pour les résultats de janvier

Le S&P/TSX a affiché un rendement négatif pour le mois de janvier. Ce résultat s’est produit dans un environnement où la volatilité a atteint un sommet au même moment où GameStop (GME) a rapidement augmenté à la fin du mois. Le S&P/TSX a surtout chuté à la fin du mois, les investisseurs ont été potentiellement refroidis par la spéculation.

Le mois dernier, le S&P/TSX a baissé de 0,3% alors que le S&P500 a baissé de 1% et le MSCI ACWI ex USA a augmenté de 0,2%. Sur une base annuelle, le S&P/TSX a augmenté de 3,5%, le S&P500 a bondi de 17,2% et le MSCI ex USA a grimpé de 14,4%.

Les meilleurs secteurs du TSX pour janvier ont été ceux des soins de santé en hausse de 34,8% suivi des services publics en hausse de 2,6% et des technologies de l’information en hausse de 2,6%. Les pires secteurs pour le mois ont été les biens de consommation de base en baisse de 4,2%, les matériaux en baisse de 3,5% et les biens de consommation discrétionnaire en baisse de 2,6%.

Le NQICAT a augmenté de 0,2% en janvier. Sur une base annuelle, le NQICAT a augmenté de 0,7% tandis que le S&P/TSX a progressé de 3,5%.

Les meilleures performances du NQICAT ont été celles de Transforce (TFII), de Richelieu Hardware (RCH) et de Telus (T). TFII a augmenté de 30,1% grâce à une réaction favorable de l’acquisition des activités d’UPS. RCH a augmenté de 13,4% grâce à un excellent rapport trimestriel. T a augmenté de 5,9 % en prévision du spin-out de Telus International (TIXT).

Les pires performances par les titres du NQICAT ont été enregistrées par Alimentation Couche-Tard (ATD.B) et le Canadien National (CNR). ATD.B a chuté de 10,1% en raison de la potentielle acquisition de Carrefour qui a été perçue négativement par les investisseurs. CNR a chuté de 7,4% en raison des faibles perspectives données par la direction.

2 actions ont été vendues et achetées dans le cadre de la stratégie en janvier. Nous avons vendu Great-West Lifeco (GWO) parce que le modèle recommandait de passer du secteur financier au secteur des matériaux. GWO avait l’un des scores les plus faibles de nos financières. GWO a été remplacée par CCL Industries (CCL.B), car cette société avait le SP score le plus élevé dans le secteur des matériaux.

Nous avons vendu Fortis (FTS) parce que son score avait diminué et que d’autres compagnies ayant des scores plus élevés étaient disponibles dans le même secteur. Nous l’avons remplacée par Hydro One (H) qui avait le score le plus élevé dans le secteur des services publics.

Commentaire de janvier du gestionnaire de portefeuille pour les résultats du Q4 2020

Les actions mondiales ont terminé l’année sur une note positive. Le S&P/TSX a augmenté de 9% au quatrième trimestre pour un rendement annuel total de 5,6%. Au cours du quatrième trimestre, le S&P 500 a produit un rendement de 12,1% pour un rendement total annuel de 18,4% tandis que le MSCI ACWI ex US a affiché un rendement de 17,1% menant à un rendement annuel de 11,1%.

Un certain nombre de facteurs ont contribué à cette bonne performance. Tout d’abord, la plupart des résultats des entreprises ont été conformes ou meilleurs que prévu. Deuxièmement, les banques centrales ont maintenu un ton accommodant. Finalement, l’arrivée de vaccins anti-Covid très efficaces.

Au Canada, les meilleurs secteurs du quatrième trimestre ont été les soins de santé en hausse de 29,9% et les produits de consommation discrétionnaire en hausse de 20,4%. Les secteurs les moins performants ont été la consommation de base en baisse de 6,0% et les matériaux en baisse de 4%.

Pour l’année, les secteurs de la technologie et des services publics ont été les plus performants avec une hausse de 80,3% et 19,5% respectivement. Les secteurs de l’énergie et des soins de santé ont été les moins performants avec une baisse de 30,8% et 23,6%.

Le NQICA a réalisé un rendement de 7,3% au quatrième trimestre, ce qui représente un rendement annuel total de 2% contre un rendement de 9% pour le S&P/TSX au quatrième trimestre et de 5,6% pour l’année.

Les meilleures performances du NQICA ont été celles de First National en hausse de 8,9%, Equitable Group en hausse de 6,6% et Stella-Jones en hausse de 4,8% grâce à d’excellents résultats au troisième trimestre.
De l’autre côté, les pires résultats au quatrième trimestre ont été enregistrés par Richelieu Hardware en baisse de 12,6% et Metro en baisse de 4,8 % en raison de prises de bénéfices.

Commentaire de décembre du gestionnaire de portefeuille pour les résultats de novembre

Les marchés ont enregistré une forte performance mensuelle positive en novembre. Au Canada, la performance a été particulièrement forte pour les actions du secteur de l’énergie et des soins de santé (cannabis). Aux États-Unis, la performance a été notoirement forte pour les actions des secteurs de l’énergie et des financières. Deux des principaux moteurs de la performance de ce rallye ont été les résultats fructueux obtenus par les essais cliniques de Pfizer et de Moderna pour leur vaccin pour la Covid.

En novembre, le S&P/TSX a augmenté de 10,6%, le S&P 500 a progressé de 10,9% tandis que le MSCI ACWI ex USA a gagné 13,5%. À la fin du mois de novembre et sur une période de 12 mois, le S&P/TSX a enregistré un rendement de 4,3%, derrière le S&P 500 en hausse de 17,5% et le MSCI ACWI ex USA a augmenté de 10%.

Le NQICAT a progressé de 7,6% en novembre et a affiché un rendement sur 12 mois de -1,1%.

Les meilleurs secteurs du S&P/TSX pour le mois ont été les soins de santé en hausse de 35 % suivis par l’énergie en hausse de 18,6% et la consommation discrétionnaire en hausse de 16,3%. Les secteurs les moins performants ont été les matériaux en baisse de 4,8%, les biens de consommation de base en hausse de 2,6 % et les services publics, en hausse de 5,4 %.

Les secteurs les plus performants du NQICAT en novembre ont été les parcs, en hausse de 22,2 %, et la banque TD, en hausse de 19,7 %. En revanche, les secteurs les moins performants ont été Kirkland Lake Gold en baisse de 8,5% et Metro en baisse de -3,6% principalement en raison de la rotation des secteurs hors des titres défensifs et des titres reliés au Covid.

Commentaire de novembre du gestionnaire de portefeuille pour les résultats d’octobre

En octobre, le S&P/TSX a baissé de 3,1%, le S&P500 a diminué de 2,7% et le MSCI ACWI ex USA a perdu 2,1%. Pour la période de 12 mois se terminant le 30 octobre, le S&P/TSX a affiché un rendement négatif de 2,3%. Sur la même période, le S&P500 a bondi de 9,7% tandis que le MSCI a baissé de 2,2%.

Le NQICAT a enregistré une perte nette de 1,3 % en octobre et un rendement négatif de 3,1% sur 12 mois.

Les meilleurs secteurs du TSX pour le mois d’octobre ont été les soins de santé en hausse de 7,3% la consommation discrétionnaire en baisse de 0,3% et les services publics en baisse de 1,3%. Les secteurs les moins performants ont été les technologies de l’information en hausse de 8,7%, la consommation de base en hausse 7,5% et l’énergie en hausse de 4,7%.

Les meilleures performances mensuelles du portefeuille ont été celles de First National en hausse de 16,1% et Equitable Group en hausse de 13,3%. À l’opposé, les secteurs les moins performants ont été Open Text Corporation en baisse de 13,0 % et Alimentation Couche-Tard en baisse de 11,5 %.

En octobre, 2 titres ont été vendus et achetés dans le cadre de la stratégie. Pour ce rééquilibrage, le modèle a exigé une exposition plus importante au secteur des matériaux et des télécommunications.

Le profil économique des 2 titres (Magna international Inc et Sun Life Financial) est passé sous notre seuil minimum au cours du trimestre. Selon notre modèle, ces titres devaient être vendus.

Les 2 nouveaux titres sont Quebecor Inc. (QBR.B) et Stella-Jones (SJ). Ces deux titres avaient le score EVA le plus élevé dans leurs secteurs respectifs.

Commentaire d’octobre sur les résultats du Q3 2020

Au troisième trimestre, l’indice composite de rendement total S&P/TSX a augmenté de 4.7%, le rendement total du S&P500 a progressé de 8.9% tandis que le MSCI ACWI ex-USA a enregistré un rendement de 6.4%.

Les rendements du deuxième trimestre ont été spectaculaires et laissent présager une reprise en forme de V. Encore une fois, la croissance et la technologie ont continué à surperformer le reste du marché.

Au troisième trimestre, NQICA a enregistré un rendement de 9.8%, soit un rendement depuis le début de l’année de -5% par rapport au S&P/TSX composite, qui a augmenté de 4.7% au troisième trimestre et a diminué de 3.1% depuis le début de l’année.

Au Canada, les meilleurs secteurs au troisième trimestre ont été l’industriel, en hausse de 13.2%, les services publics, en hausse de 9.9% et les matériaux, en hausse de 8.8%. Les pires secteurs ont été la santé, en baisse de 14.4%, l’énergie, en baisse de 9.4%, et les télécommunications, en hausse de 0.8%.

Les titres les moins performants du NQICA au deuxième trimestre ont été Constellation Software avec un rendement de -3.4%, Open Text Corporation a reculé de 2.0% et Magna International a obtenu un rendement de 1.6%.

D’autre part, les meilleurs résultats au troisième trimestre ont été ceux de Richelieu Hardware avec un rendement de 22.0%, Empire Company a fait un bond de 19.3%, car le détaillant a gardé ses magasins ouverts et a su protéger ses bénéfices et La compagnie des chemins de Fer Nationaux du Canada a connu une croissance de 18.5%.

Commentaire de septembre du gestionnaire de portefeuille pour les résultats d’août

Les marchés des actions ont enregistré une forte performance mensuelle positive en août. Aux États-Unis, la performance a été particulièrement forte pour les actions technologiques à grande capitalisation. Au Canada, la performance a été vigoureuse pour les titres financiers à grande capitalisation. Il est largement admis que l’intervention de la FED sur le marché n’est pas étrangère à la forte performance des actions ces derniers temps.

En août, le S&P/TSX a augmenté de 2,3%, le S&P 500 de 7,2% et le MSCI ACWI ex USA de 4,7%. À la fin du mois d’août et sur 12 mois, le S&P/TSX a enregistré un rendement de 3,8%, derrière le S&P 500 en hausse de 21,9% alors que le MSCI ACWI ex. USA a augmenté de 8,8%.

Le NQICAT a progressé de 1,9% en août et a affiché un rendement sur 12 mois de 0,6%.

Le meilleur secteur du S&P/TSX pour le mois a été celui des services financiers, avec une hausse de 6,7%, suivi par le secteur industriel, avec une hausse de 4,2%, et le secteur de la consommation discrétionnaire, avec une hausse de 1,9%. Les secteurs les moins performants ont été les soins de santé en baisse de 7,5% la consommation de base en baisse de 4,7% et les services publics en baisse de 2,1%.

Les meilleures performances du NQICAT en août ont été celles de la Banque Nationale en hausse de 14,5% et de Great-West en hausse de 12,4% grâce à d’excellents résultats trimestriels.

À l’inverse, les plus faibles contributions ont été celles d’Alimentation Couche-Tard, en baisse de 8,5%, et de Winpak, en baisse de 6,6%, principalement en raison de prises de bénéfices et d’inquiétudes quant à leurs perspectives respectives.

Commentaire d’août du gestionnaire de portefeuille pour les résultats de juillet

Le S&P/TSX a augmenté de 4,5 % en juillet et le S&P500 a progressé de 5,6 % tandis que le MSCI ACWI ex USA a gagné 4,1 %. À la fin de la période de 12 mois se terminant le 31 juillet, le S&P/TSX a affiché un rendement positif de 1,9 %. Sur la même période de 12 mois, le S&P500 a augmenté de 12 % tandis que le MSCI ACWI ex USA a gagné 0,7 %.

Le NQICAT a enregistré un gain de 8 % en juillet et un rendement sur 12 mois de 2,3 %.

Les meilleurs secteurs du TSX pour le mois de juillet ont été les matériaux, en hausse de 13,1 %, suivis par les biens de consommation de base, en hausse de 6,2 %, et les technologies de l’information, en hausse de 6,1 %. Les secteurs les moins performants ont été les services financiers en hausse de 0,1%, l’énergie en hausse de 1% et les soins de santé en hausse de 1,1%.

Les meilleurs résultats mensuels du portefeuille ont été obtenus par Kirkland Lake Gold, en hausse de 30,9 %, et Financial National, en hausse de 22,8 %. À l’opposé, les titres les moins performants ont été Toronto-Dominon, en baisse de 0,9 %, et Great-West, en baisse de 0,5 %.

3 titres ont été vendus et achetés dans le cadre de la stratégie en juillet. Pour ce rééquilibrage, le modèle a exigé une réduction de l’exposition au secteur des matériaux équivalente à 2 positions. Stella-Jones (SJ) et CCL Industries Inc. class B (CCL.B) sont les positions vendues en raison de leurs SP scores relativement plus faibles que ceux de Kirkland et Winpak.

Le modèle a également requis la vente de Gildan (GIL) en raison d’une détérioration de son SP score.

Le modèle exigeait une exposition accrue aux produits de consommation de base et aux produits de consommation discrétionnaire. Les noms qui ont fait leur entrée dans ces secteurs sont Empire Company (EMP.A) et Thomson Reuters Corp. (TRI). Le titre de Richelieu Hardware Ltd. (RCH) a été acheté en remplacement de Gildan.

Commentaire de juillet sur les résultats du Q2 2020

Au deuxième trimestre, l’indice composite de rendement total S&P/TSX a augmenté de 17%, le rendement total du S&P500 a progressé de 20,5% tandis que le MSCI ACWI ex-USA a enregistré un rendement de 16,3%.

Les rendements du deuxième trimestre ont été spectaculaires et laissent présager une reprise en forme de V. La croissance et la technologie ont continué à surperformer le reste du marché.

Au deuxième trimestre, le NQICA a enregistré un rendement de 15.2%, soit un rendement depuis le début de l’année de -13.4% par rapport au S&P/TSX composite, qui a augmenté de 17% au deuxième trimestre et a diminué de 7,5% depuis le début de l’année.

Au Canada, les meilleurs secteurs au deuxième trimestre ont été l’Info-Tech, en hausse de 68,2%, les matériaux, en hausse de 41,6% et les produits de consommation discrétionnaire, en hausse de 32%. Les pires secteurs ont été les services de télécommunications, en baisse de 2,1%, les services publics, en hausse de 2,7 %, et les services financiers, en hausse de 4,8 %.

Les secteurs les moins performants du NQICA au deuxième trimestre ont été Evertz avec un rendement de -14,3%, l’entreprise ayant été touchée par la fermeture du sport professionnel, Fortis a reculé de 3,9%, le profil de l’entreprise étant moins attrayant pendant la reprise et Winpak avec un rendement de -3,3%, en raison de ventes et de bénéfices plus faibles que prévu.

D’autre part, les meilleurs résultats au deuxième trimestre ont été ceux de TFI International avec un rendement de 56,2%, l’acquisition de Gusgo Transport a été bien accueillie par le marché, Canadian Tire a fait un bond de 40,1 %, car le détaillant a gardé ses magasins ouverts et a su protéger ses bénéfices et Parkland Corp. a connu une croissance de 39,1 % grâce à la hausse des prix du pétrole.