All Posts By

Noor Hussain

Number Cruncher Extra – Dix actions de valeurs à surveiller dans le secteur des matériaux au Canada

Non seulement le score est supérieur à notre seuil de 50%, mais il a également augmenté de 7% depuis le dernier trimestre, ce qui est un bon signe. Les zones Performance et Risk se trouvent dans la zone ombrée en vert, reflétant un stock sous-évalué (comme le montre le graphique Valeur intrinsèque par rapport au prix) et une tendance à la hausse EVA.

Enfin, en termes de diversification, ces actions donneront à notre portefeuille une qualité, une croissance et un risque faible par rapport aux pairs du secteur des matériaux au Canada.

Pour les abonnés à StockPointer, vous pouvez cliquez sur le lien ci-dessous et ajuster le filtre à votre convenance.

Commentaire de septembre pour les résultats d’août par le gestionnaire de portefeuille

Le marché canadien a affiché la meilleure performance en août, en raison notamment d’une forte hausse des métaux précieux (tels que l’or et l’argent) et d’un PIB vigoureux de 3,6 contre 3,0 attendu. En revanche, le PIB américain a été plus faible que prévu à 2,0 contre 2,3. Les marchés mondiaux ont également fléchi en raison des craintes de ralentissement économique: Brexit, désordre à Hong Kong, courbe des taux d’intérêt inversée et guerres tarifaires.

L’indice de rendement total S & P / TSX a augmenté de 0,2% en août, l’indice S & P 500 a diminué de -1,8% et l’indice MSCI Monde de -2,1%. À la fin du mois d’août, l’indice de rendement total S&P/TSX était en hausse de 17,1% depuis le début de l’année , un résultat supérieur au S&P500 (16,7%) et au MSCI World (13,5%). Au Canada, le secteur des technologies de l’information a enregistré la meilleure performance en août, en hausse de 7,7%, principalement en raison de la performance de Shopify, suivi de celui des matériaux, de 5,7%, avec les titres aurifères en hausse de 16,7% et d’argent en hausse de 15,4%. Au contraire, les soins de santé (-13%) ont été les moins performants, principalement en raison des performances du secteur du cannabis.

En ce qui concerne plus particulièrement INOC, les meilleures performances en août ont été Metro Inc. (+9,43%), un détaillant canadien de produits alimentaires au Québec et en Ontario, suivi par Brookfield Infrastructure Partners (+ 8,21%), une société en commandite cotée en bourse impliquée dans l’acquisition. et la gestion des actifs d’infrastructure à l’échelle mondiale. Les deux actions ont rebondi en partie grâce à leurs attributs défensifs et du fait de l’inversion de la courbe de rendement. Au contraire, le plus faible contributeur à INOC a été Parex (PXT), en baisse de 9,62%, en raison de la faiblesse des prix de l’énergie. Les autres contributeurs négatifs ont été Linamar (LNR) et CCL Industries (CCL.B) en raison de résultats décevants.

Number Cruncher Extra – Huit actions qui créent de richesse dans le secteur immobilier américain

Cette stratégie utilise la plate-forme Inovestor for Advisors pour analyser le secteur immobilier S & P 500 selon les critères suivants:

  • Une capitalisation boursière de 10 milliards de dollars américains ou plus;
  • Un ratio flux de trésorerie disponible sur capital positif. Ce ratio donne une idée de la manière dont la société utilise le capital investi pour générer des flux de trésorerie disponibles, qui pourraient être utilisés pour stimuler la croissance, distribuer ou augmenter les dividendes, ou réduire la dette;
  • Une variation positive sur 12 mois de la mesure de la valeur économique ajoutée (EVA) – un chiffre positif nous montre que le bénéfice de la société augmente à un rythme plus rapide et supérieur au coût du capital. L’EVA est le bénéfice économique généré par la société et est calculé comme le bénéfice net d’exploitation après impôt moins les dépenses en capital;
  • Indice de performance économique (EPI) supérieur ou égal à un. Il s’agit d’un critère essentiel car il représente le ratio rendement du capital / coût du capital. Un EPI supérieur à un indique que la société génère de la richesse pour ses actionnaires – pour chaque dollar investi dans la société, plus d’un dollar est généré par les rendements;

Pour les abonnés à StockPointer, vous pouvez cliquez sur le lien ci-dessous et ajuster le filtre à votre convenance.

Number Cruncher Extra -Dix-huit titres du S&P 500 à faible volatilité, capables de résister aux chocs du marché

Une fois de plus, la semaine dernière, les marchés financiers ont été touché par le conflit commercial non résolu Sino-américain. Les diverses complications qui s’y ajoutent vont, à mon avis, entrainer une volatilité accrue sur les marchés, à court terme.

Vendredi dernier, le président des Etats-Unis d’Amérique Donald Trump a confirmé que, pour l’instant, aucune relation d’affaire ne sera conclue avec le géant chinois des télécommunications, Huawei, et qu’il n’est pas prêt à conclure un accord commercial avec la Chine.

Cet arrêt, fait suite à la décision prise par la Chine, de cesser tout achat de produits agricoles provenant des Etats-Unis.

Par conséquent, pour l’article du Globe and Mail de cette semaine, nous avons passé au crible le marché américain afin d’identifier les compagnies dont la volatilité est faible et dont les activités sont durables, et qui peuvent résister à d’autres potentielles perturbations futures du marché.

Pour les abonnés à StockPointer, vous pouvez cliquez sur le lien ci-dessous et ajuster le filtre à votre convenance.

Number Cruncher Extra – À la recherche de créateurs de richesse parmi les actions américaines de produits de consommation discrétionnaire

Dans le filtre de cette semaine créé pour le Globe and Mail, nous avons ciblé les créateurs de richesse du secteur des produits de consommation discrétionnaire aux États-Unis. Nous cherchons à améliorer les performances et à les comparer à la prime ou à la décote attribuée par le marché à ces sociétés. Nous avons analysé l’univers des actions S&P 500 Consumer Discretionary en nous concentrant sur les critères suivants:

  • Capitalisation boursière supérieure à 10 milliards de dollars américains;
  • Un indice de performance économique actuel (EPI) égal ou supérieur à un – ce rapport correspond au rendement du capital par rapport au coût du capital. Cela donne aux actionnaires une idée du rendement de la société sur chaque dollar dépensé.
  • Un changement positif du EPI sur 12 mois – il mesure la croissance du rendement du capital par rapport au coût du capital au cours des 12 derniers mois;
  • Un rapport valuer de croissance future sur valeur de marché (FGV / MV) compris entre 50% et moins 50%. Nous avons choisi cette gamme pour éliminer les actions qui se négocient à une prime ou à un escompte exagéré, car cela augmenterait le risque. Ce ratio représente la proportion de la valeur de marché de la société constituée par les prévisions de croissance future plutôt que par les bénéfices réels générés. Plus le pourcentage est élevé, plus la prime incorporée pour la croissance attendue est élevée et plus le risque est élevé.

Pour les abonnés à StockPointer, vous pouvez cliquez sur le lien ci-dessous et ajuster le filtre à votre convenance.

Number Cruncher Extra – Ces 17 sociétés à petite capitalisation cotées au Canada présentent des fondamentaux solides

Dans le filtre de cette semaine créé pour le Globe and Mail, nous avons sélectionné les actions de sociétés à petite capitalisation cotées au Canada affichant des fondamentaux solides.

Nous soulignons aujourd’hui les sociétés de croissance à petite capitalisation canadiennes qui ont des fondamentaux solides.

Nous avons examiné l’univers des actions canadiennes en nous concentrant sur les critères suivants:

  • Capitalisation boursière comprise entre 200 millions et 1 milliard de dollars;
  • Un indice de performance économique actuel (EPI) supérieur à un – ce rapport correspond au rendement du capital par rapport au coût du capital. Cela donne aux actionnaires une idée du rendement de la société sur chaque dollar dépensé;
  • Croissance positive des ventes sur 12 mois;
  • Un ratio PEG, ou rapport prix / bénéfice, entre zéro et deux. Ce ratio compare le ratio cours / bénéfice actuel à la croissance moyenne du bénéfice par action sur cinq ans. Pour qu’un stock soit valorisé équitablement, le ratio PEG est égal à un. Pour que l’action soit sous-évaluée, le ratio PEG serait inférieur à un, ce qui montre que le prix de l’action ne reflète pas pleinement la capacité de croissance des bénéfices de la société.

Nos découvertes:

Magellan Aerospace Corp., un fabricant de systèmes et de composants pour l’aérospatiale basé à Mississauga, est la plus grande société de notre liste en termes de capitalisation boursière. Le ratio PEG est de 0,8, ce qui suggère que la croissance des bénéfices a été supérieure à celle reflétée par le prix des actions – en d’autres termes, une valorisation attrayante. D’autre part, les activités de la société sont efficaces, comme l’indique l’indice de perfromance qui affiche un rendement du capital de 1,5 fois le coût du capital.

TerraVest Industries Inc., un fabricant basé en Alberta dont les produits comprennent des réservoirs de stockage de carburant et du matériel de traitement de la tête de puits pour l’industrie du pétrole et du gaz, est l’une des plus petites sociétés de notre liste par capitalisation boursière. Son ratio PEG est de 0,6, ce qui place le stock à un prix attractif. En outre, les ventes ont fortement progressé, à 34,6%, au cours des 12 derniers mois.

Pour les abonnés à StockPointer, vous pouvez cliquez sur le lien ci-dessous et ajuster le filtre à votre convenance.

Globe and Mail Extra – Treize actions américaines de soins de santé et de produits de consommation courante qui montrent des caractéristiques défensives

Dans le filtre de cette semaine créé pour le Globe and Mail, nous avons identifié treize actions américaines de soins de santé et de produits de consommation courante qui montrent des caractéristiques défensives.

En ce qui concerne le mois de mai, c’est le pire mois de l’année 2019 pour les marchés. La guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine a pris de l’ampleur au début du mois, notamment car le président américain Donald Trump a augmenté les droits de douane sur les produits chinois pour une valeur de 200 milliards de dollars américains et la Chine a pris des mesures de représailles en fixant des tarifs sur les 60 milliards de dollars américains de produits américains. La semaine dernière, les marchés ont chuté face à la détérioration du désordre géopolitique dû à l’escalade des tensions commerciales. En outre, jeudi dernier, M. Trump a menacé le Mexique d’une nouvelle vague de droits de douane, qui débutera le 10 juin. En cette période d’incertitude prolongée, les secteurs non cycliques résistent mieux en raison de leurs caractéristiques défensives. Aujourd’hui, nous allons examiner les actions américaines dans le secteur des soins de santé et des biens de consommation courante afin d’identifier certaines entreprises aux activités et aux revenus solides et susceptibles de résister à la tempête de la guerre commerciale. Nous avons analysé l’univers des actions américaines en nous concentrant sur les critères suivants:

  • Capitalisation boursière supérieure à 10 milliards de dollars américains;
  • Une variation positive sur 12 mois de la mesure de la valeur économique ajoutée (EVA) – un chiffre positif nous montre que les bénéfices de la société augmentent à un rythme plus rapide et supérieur au coût du capital. L’EVA est le bénéfice économique généré par la société et est calculé comme le bénéfice net d’exploitation après impôt moins les dépenses en capital;
  • Variation positive sur 12 mois de l’indice de performance économique (EPI) et indice de performance économique actuel supérieur à un – ce ratio correspond au rendement du capital par rapport au coût du capital;
  • Un rapport croissance future valeur sur valeur de marché (FGV / MV) compris entre 40% et négatif 70%. Nous avons choisi cette gamme pour éliminer les actions qui se négocient à une prime ou à un escompte exagéré, car cela augmenterait le risque. Ce ratio représente la proportion de la valeur de marché de la société constituée par les prévisions de croissance future plutôt que par les bénéfices réels générés. Plus le pourcentage est élevé, plus la prime incorporée pour la croissance attendue est élevée et plus le risque est élevé.
  • Ratio flux de trésorerie disponible / capital. Cette mesure nous donne une idée de l’efficacité avec laquelle l’entreprise convertit son capital investi en flux de trésorerie disponibles, qui correspond au montant restant après la comptabilisation de toutes les dépenses en immobilisations. C’est une mesure importante car elle nous donne la capacité financière de la société de verser des dividendes, de réduire la dette et de rechercher des opportunités de croissance. Nous recherchons toujours un rapport positif et plus de 5% est excellent.

Pour les abonnés à StockPointer, vous pouvez cliquez sur le lien ci-dessous et ajuster le filtre à votre convenance.

Les actions américaines des dividendes non durables

Dans le filtre de cette semaine créé pour le Globe and Mail, nous avons identifié les actions américaines des dividendes non durables.

En fonction de la stratégie de placement de l’individu, une part importante des rendements du portefeuille peut dépendre de manière significative des dividendes. Par conséquent, il est utile de garder à l’esprit les sociétés qui pourraient réduire leurs dividendes à l’avenir en raison de rendements de dividendes insoutenables. Ce sont des entreprises que nous pourrions vouloir éviter. Nous y parviendrons en sélectionnant les sociétés qui ont du mal à couvrir leurs coûts et dont les bénéfices ont diminué depuis deux ans, mais qui continuent d’augmenter leurs rendements en dividendes. Nous avons passé au crible les dividendes non durables des sociétés américaines et américaines de certificats de dépôt (ADR) en utilisant les critères suivants:

  • capitalisation boursière supérieure à 1 milliard de dollars,
  • variation négative du bénéfice d’exploitation net après impôt (NOPAT) sur 12 mois et 24 mois – a mesure de l’efficacité opérationnelle excluant les avantages fiscaux et financiers du financement par emprunt en se concentrant simplement sur les activités principales de l’entreprise, nettes d’impôts;
  • croissance positive du dividende sur un an et rendement du dividende supérieur à 3%;
  • indice de performance économique inférieur à un. Il s’agit du ratio rendement du capital / coût du capital, qui représente la capacité de l’entreprise à créer de la richesse. Un ratio supérieur à 1 est essentiel pour les opportunités d’investissement durable;
  • ratio de cash-flow libre sur capital. Ce ratio nous donne une idée de l’efficacité avec laquelle l’entreprise convertit son capital investi en flux de trésorerie disponibles, qui correspond au montant restant après la comptabilisation de toutes les dépenses en immobilisations. C’est une mesure importante car elle nous donne la capacité financière de la société de verser des dividendes, de réduire la dette et de rechercher des opportunités de croissance. Nous sommes toujours à la recherche d’un ratio positif, mais pour cet écran, nous nous concentrerons sur un ratio inférieur à 5%.

Pour en savoir plus, lisez cet article rédigé par Noor Hussain, analyste et chargée de compte chez Inovestor Inc.

Connectez-vous à votre compte pour obtenir davantage d’informations ou pour modifier le screener.

U.S. stocks with unsustainable dividends

In this week’s filter created for The Globe and Mail, we screened for U.S. stocks with unsustainable dividends

Depending on an individual’s investment strategy, a large part of portfolio returns may significantly depend on dividends. Hence, it is valuable to be mindful of companies that may cut their dividends in the future due to unsustainable dividend yields. Those are companies we may want to avoid. We will do that by screening for companies that are struggling to cover their costs and whose profits have been declining over the past couple of years, but who are still raising their dividend yields. We screened the U.S. and American depositary receipt (ADR) companies for unsustainable dividends using the following criteria:

  • Market capitalization greater than $1-billion;
  • Negative 12-month and 24-month change in the net operating profit after tax (NOPAT) metric – a measure of operating efficiency that excludes the cost and tax benefits of debt financing by simply focusing on the company’s core operations net of taxes;
  • Positive one-year dividend growth and a dividend yield greater than 3 per cent;
  • Economic Performance Index (EPI) less than one. This is the ratio of return on capital to cost of capital, representing the wealth-creating ability of the company. A ratio above one is key for sustainable investment opportunities;
  • Free-cash-flow-to-capital ratio. This ratio gives us an idea of how efficiently the company converts its invested capital to free cash flow, which is the amount left after all capital expenditures have been accounted for. It is an important measure because it gives us the company’s financial capacity to pay dividends, reduce debt and pursue growth opportunities. We are always looking for a positive ratio, but for this screener we will focus on a ratio below 5 per cent.

Read more in this article written by Noor Hussain, Analyst & Account Executive at Inovestor Inc.

Commentaire du gestionnaire de portefeuille – Février 2019

L’indice S&P/TSX Total Return, s’est apprécié de 3.1% en février. Cette performance avec celle de janvier (8.1%) explique le rendement de 12.2% réalisé en ce début d’année. Cette bonne performance du marché canadien en début d’année 2019 se compare avantageusement à celle du MSCI Global (11.2%) et à celle du S&P 500 (11.8%). La plupart des secteurs de la bourse canadienne ont affiché une hausse en février, et c’est le secteur de la technologie qui a réalisé la plus forte hausse, soit 8.4%.

Les commentaires de la Banque du Canada et de la FED sont restés constructifs d’un point de vue de marché boursier. Bien que des analystes avaient anticipé des avertissements de la part des banques centrales, de tels propos ne se sont pas matérialisés. De plus, la majorité des résultats divulgués par les sociétés étaient sommes toutes positifs.

Des facteurs importants pour le marché canadien, soit les prix de la majorité des matières premières ainsi que ceux liés à l’énergie sont restés stables en février.  Finalement les résultats des grandes banques canadiennes étaient en lignes à légèrement inférieur aux attentes, sauf BMO qui a réussie à surpasser les attentes.

Notre indice NASDAQ Inovestor Actions Canadiennes (NQICA) c’est apprécié de 2.1% en février, pour un rendement année à date de 10.7%, soit légèrement moins que le marché canadien. L’analyse des facteurs qui ont contribués au rendement du NQICA démontre que la meilleure performance a été réalisé par Constellation Software (CSU) avec une hausse de 14.6%, suivant la divulgation de profits nettement supérieurs aux attentes. A l’opposé, la performance de CCL Industries (CCL.B) suivant la publication des résultats légèrement inférieurs aux attentes fut de -3%.