Monthly Archives

mai 2021

Nouvelle fonction: Exposition factorielle

Une nouvelle fonction est maintenant disponible afin d’aider à analyser les compagnies en utilisant les facteurs du style: Valeur, Croissance, Qualité, Momentum, Volatilité et Rendement.

Les investisseurs se penchent de plus en plus vers l’investissement factoriel afin d’améliorer leurs rendements. Cependant, c’est un véritable défi de trouver des outils fiables. InoAdvisor comble cette lacune en introduisant un outil d’analyse factoriel qui aide nos clients à générer des meilleurs rendements ajustés aux risques.

Cette fonction est disponible gratuitement avec votre abonnement StockPointer. Si vous n’avez pas déjà StockPointer, veuillez contacter votre chargé de compte maintenant.

Voici un aperçu de l’onglet « Exposition factorielle » :

Vous pouvez accéder à l’analyse factorielle en allant sur l’onglet « Exposition factorielle » sur la page profil d’une compagnie.
Score global par facteur: L’entreprise se voit attribuer un score factoriel pour chaque famille de facteurs (Valeur, Croissance, Qualité, Momentum, Volatilité et Rendement). Ces scores sont des percentiles et sont calculés par secteur. Ainsi, on compare des compagnies d’un même secteur entre elles. Un score de valeur de 57 signifie que, selon nos métriques, AAPL est dans le top 43% des actions de son secteur en termes d’investissement de valeur.
Le graphique représente les scores factoriels de l’entreprise par rapport aux scores moyens du secteur.
L’histogramme affiche les ratios clés de chaque famille de facteurs, le percentile sectoriel actuel du titre, son percentile sectoriel minimal et maximal sur un an et son percentile historique le plus faible et le plus élevé.
La valeur de chaque ratio dans une famille de facteurs.
Le percentile de l’entreprise par rapport à son secteur.
Le percentile de l’entreprise par rapport à son marché (Canada ou États-Unis).
Les ratios dans la section « Exposition factorielle » ont été ajoutés à l’onglet « Comparables ».
Une comparaison des ratios factoriels des comparables et du classement de l’action parmi ses pairs.

Commentaire de mai du gestionnaire de portefeuille pour les résultats d’avril

En avril, le S&P/TSX a augmenté de 2,4%, le S&P 500 de 5,3% et le MSCI ACWI ex USA de 2,8%. Au terme de la période de 12 mois se terminant le 30 avril, le S&P/TSX a progressé de 33,3%, le S&P 500 a gagné 46% tandis que le MSCI ACWI ex USA a affiché un rendement de 43,6%.

Le NQICAT a augmenté de 2,4%, tandis qu’il a grimpé de 37% sur une base annuelle.

Les résultats trimestriels publiés en avril ont été conformes ou supérieurs aux attentes pour la majorité des entreprises.

Les secteurs les plus performants du TSX pour le mois d’avril ont été les matériaux en hausse de 5,4% suivi par la consommation discrétionnaire en hausse de 5,1% et les services de télécommunication en hausse de 3,4%. Les secteurs les moins performants ont été les soins de santé en baisse de 9,9%, les produits industriels en baisse de 1,1% et les services publics en baisse 0,6%.

Les meilleures performances mensuelles de NQICAT ont été Canfor en hausse de 17,9%, goeasy en hausse de 16,2% et Transforce en hausse de 14,6%. À l’opposé, les plus faibles contributeurs ont été Canadian National Railway en baisse de 9,3%, Winpak en baisse de 5,2% et Open Text en baisse de 3,4%.

3 actions ont été vendues et achetées dans la stratégie en avril. La stratégie a nécessité une réduction de l’exposition à 3 secteurs, à savoir la consommation de base, la consommation discrétionnaire et l’énergie. Empire Company (EMP.A) avait le plus faible score SP de notre secteur de la consommation de base, par conséquent, nous l’avons vendu. Nous avons vendu Thomson Reuters (TRI) en raison de son faible score SP. Parkland (PKI) a été vendu car il s’agissait de la seule action du portefeuille dans le secteur de l’énergie et son EPI était inférieur à 1.

Le modèle exigeait une exposition accrue à un secteur des matériaux et à deux secteurs financiers. Les noms qui se sont retrouvés dans ces secteurs sont Canfor (CFP), Power Corporation of Canada (POW) et goeasy (GSY).

Transactions portefeuille modèle StockPointer® Canada – avril 2021

Nous avons rééquilibré le Nasdaq Inovestor Canadian Index basé sur notre portefeuille modèle Stockpointer® Canada. Ces transactions sont en vigueur dès vendredi le 16 avril après la fermeture des marchés.

Voici le détail des transactions:

Ajouts
1. Power Corporation of Canada (POW) Tendance de marché. Augmentation du secteur des financières comme le montre l’indice Top 100, augmentant ainsi notre position dans le portefeuille. La compagnie est dans le top de son secteur.
2. goeasy Ltd (GSY) – Tendance de marché. Augmentation du secteur des financières. La compagnie est dans le top de son secteur.
3. Canfor (CFP) - Tendance de marché. Augmentation du secteur des matériaux. La compagnie est dans le top de son secteur.

Retirés
1. Thomson Reuters (TRI)  Tendance de marché. Diminution du secteur de la consommation discrétionnaire comme le montre l’indice Top 100, diminuant ainsi notre position dans le portefeuille. La compagnie a le second SP score le plus faible. Richelieu Hardware (RCH) a le SP score le plus faible, mais nous l’avons préféré à TRI.
2. Empire Company (EMP.A) – Tendance de marché. Diminution du secteur de la consommation de base. La compagnie a le SP score le plus faible du secteur.
3. Parkland (PKI) Tendance de marché et l’EPI a chuté en-dessous de 1. Diminution du secteur de l’énergie. Il s’agissait de notre seul titre dans l’énergie.

Intégrer les facteurs ESG – Filtres positifs/ « Best-in-class »

L’approche « best-in-class » consiste à sélectionner les meilleures entreprises en termes de mesures ESG. Ces entreprises s’efforcent activement d’améliorer leur impact ESG. La sélection best-in-class les récompense en surpondérant ces entreprises dans leurs portefeuilles.

Cette méthode a l’avantage d’inclure des entreprises qui opèrent dans des secteurs qui ne sont pas nécessairement favorables à l’ESG. À titre d’exemple, le secteur de l’énergie est l’un des pires secteurs pour l’investissement durable en raison de ses effets dévastateurs sur l’environnement. Le secteur de l’énergie représente 10,2% du produit intérieur brut nominal total au Canada et représente plus de 12% de l’indice composé S&P/TSX en date du 31 mars 2021. L’exclusion de ce secteur signifierait un écart important par rapport à l’indice principal du marché canadien. Le filtrage positif a également l’avantage d’encourager les entreprises à adopter de meilleures directives ESG, car cela les rendrait plus compétitives par rapport à leurs pairs.

Toutefois, la mise en œuvre d’une sélection des meilleures entreprises de leur catégorie prend beaucoup de temps, si elle n’est pas réalisée à l’aide de notations ESG tierces. Les analystes doivent examiner chaque entreprise de l’univers et les classer en termes de durabilité. Des tiers tels que Sustainalytics, offert par InoAdvisor en tant que module complémentaire, peuvent considérablement améliorer ce processus fastidieux. Nous fournissons des évaluation détaillées du risque ESG, des problèmes ESG importants, de l’implication des produits et une liste des controverses sur plus de 12 000 entreprises dans le monde.

Mise en œuvre

La sélection des meilleures entreprises peut se faire sur une base absolue, lorsque les entreprises sont sélectionnées sur la base de leur surperformance en termes de caractéristiques ESG dans l’ensemble de l’univers, ou sur une base relative, lorsque les entreprises sont comparées à leurs concurrents dans la même industrie/le même secteur et sont sélectionnées sur la base de leurs notes ESG supérieures.

Nous nous concentrons sur la base relative car c’est la méthode la plus utilisée. Les étapes sont les suivantes :

  1. Attribuer une note ESG à chaque entreprise de l’univers investissableChaque entreprise doit être analysée et se voir attribuer une note ESG afin de pouvoir comparer les entreprises d’un secteur ou d’une industrie à l’autre et déterminer celles qui sont les meilleures en termes de performances ESG. Une alternative à ce long processus consiste à utiliser des fournisseurs de données ESG facilement accessibles.
  2. Classez les actions du meilleur au pire dans chaque secteur.Classez les entreprises de chaque secteur ou industrie, des meilleures aux pires, en fonction de leur score ESG.
  3. Surpondérer les leaders ESG et sous-pondérer les perdants ESG dans votre portefeuilleEn fonction de votre stratégie, vous pouvez surpondérer les entreprises leaders ESG et sous-pondérer les entreprises perdantes ESG ou n’inclure que les entreprises leaders ESG dans votre portefeuille.

Illustration

En utilisant le screener d’InoAdvisor, nous trouvons les meilleures actions de leur catégorie dans le secteur de l’énergie au Canada.

Nous appliquons les filtres suivants aux actions cotées à la bourse de Toronto :

  • Secteur de l’énergie,
  • Capitalisation boursière d’un milliard de dollars ou plus,
  • Score SP actuel de 50 ou plus et,
  • Rendement positif du capital.

Nous obtenons une liste de 11 entreprises énergétiques canadiennes, classées de la plus faible exposition au risque ESG à la plus forte exposition au risque ESG. Les gestionnaires de portefeuille qui utilisent l’approche « best-in-class » privilégieront les entreprises les moins exposées aux risques ESG, ce qui implique une notation ESG plus élevée, pour leurs portefeuilles.

Pour obtenir une liste de cet écran, cliquez ici. Contactez votre chargé de compte si vous n’êtes pas déjà abonné à notre nouveau service ESG.

Pembina Pipeline Corporation (PPL) est la première entreprise de notre sélection. Malgré une note d’exposition globale élevée de 44,3, la note de risque ESG de la société est de 20,2. Elle est capable de gérer considérablement son risque ESG grâce à ses mesures ESG. D’après son rapport de durabilité 2020, Pembina

  • met l’accent sur la sécurité des conditions de travail, ses résultats en matière de sécurité dépassant constamment la moyenne du secteur,
  • est une fois de plus reconnu comme l’un des 100 meilleurs employeurs du Canada,
  • a fait progresser la stratégie de mise en œuvre de sa position sur le carbone ainsi que sur l’inclusion et la diversité,
  • Un soutien avéré aux communautés dans lesquelles ils sont présents, avec un investissement direct de 10 millions de dollars en 2019, soit une augmentation de 30 % par rapport à l’année précédente.

La technique d’intégration ESG Best-in-class aide les investisseurs à aligner leurs valeurs et à améliorer leurs rendements ajustés au risque. L’utilisation de données ESG tiers améliore le processus d’intégration en réduisant le temps et les efforts nécessaires pour analyser le degré de durabilité des entreprises. Cette méthode encourage les entreprises à prendre en compte les questions ESG en plus de leur résultat net, car les investisseurs attentifs favorisent les entreprises qui respectent les exigences en matière d’ESG.