En vedettePortefeuille Modèle

Commentaire Q3 du Gestionnaire de Portefeuille

By octobre 8, 2019 No Comments

Commentaire sur le 3ième T du gestionnaire de portefeuille

L’indice composé de rendement total S & P / TSX a augmenté de 2,5% au troisième trimestre. Cela s’ajoute aux gains de cette année pour un rendement cumulatif de 19,1% depuis le début de l’année. Au cours du troisième trimestre, l’indice S & P500 a généré un rendement de 1,2% pour un taux de cumul annuel de 18,7% et l’indice MSCI ACWI ex-États-Unis a affiché un rendement de 1,1%, soit un rendement total de 16,6% depuis le début de l’année. Sur le 3ième trimestre, la plupart des résultats des entreprises ont été en ligne ou supérieurs aux attentes. Les secteurs sensibles aux taux d’intérêt, tels que les services publics et les FPI, ont affiché les meilleurs résultats en raison de la baisse des taux d’intérêt à long terme.

En outre, la FED a confirmé son attitude accommodante en reflétant cette dernière dans les minutes du procès-verbal de sa dernière réunion de la FED. La FED avait laissé entendre qu’elle serait disposée à réduire davantage les taux si le ralentissement économique était visible. En conséquence, le secteur des services financiers a enregistré la plus forte reprise sectorielle du mois de septembre par rapport au reste du marché. Au troisième trimestre, NQICA a enregistré un rendement de 3,9%, soit un rendement cumulatif de 21,1% année à date, par rapport au composite S & P / TSX, qui a affiché un rendement de 2,5% au troisième trimestre et de 19,1% depuis le début de l’année. Le rendement sur un an de NQICA est de 8,2% par rapport à celui de l’indice S & P / TSX, qui a généré 7,1%. Les moins bonnes performances du NQICA au troisième trimestre ont été Stella Jones (SJ) avec un rendement de -17,8%, en raison du départ du PDG, et CCL Industries (CCL.B) avec un rendement de -16,52%, en raison de mauvais résultats trimestriels et augmentation des ventes d’initiés. En revanche, Equitable Group (EQB) a progressé de 43,46%, grâce à d’excellents résultats trimestriels et à l’amélioration des statistiques immobilières au Canada, et Metro Inc. (MRU) en hausse de 19,11% sur la base d’excellents résultats et d’une mise à jour positive sur l’intégration de l’acquisition Jean-Coutu.