En vedetteIntelligence

Avril 2019, mot du gestionnaire de portefeuille

By avril 15, 2019 No Comments

L’indice rendement total S&P/TSX s’est accru de 13.3% au cours du premier trimestre. Le marché boursier Canadien affiche donc un excellent départ en 2019 avec une performance supérieure à l’indice Mondial MSCI Global (10.4%) et presque équivalente à l’indice américain S&P 500 (13.7%).

Les marchés boursiers sont présentement portés à la hausse par des perspectives de croissance économique positives. Depuis plusieurs semaines maintenant, la profondeur et longévité de perspectives mondiales constructives ont gagné en importance suites aux plus récents commentaires économiques et énoncés politiques des plus importantes banques centrales dont celle de Chine, d’Europe et des États-Unis.

Cet étalement du cycle économique haussier mondial sur un horizon plus lointain a pris une place plus prépondérante dans les anticipations des acteurs du marché boursier et a clairement surplanté les désagréments liés à l’adoucissement de la croissance à court terme. Bien que la croissance économique et celle des profits corporatifs soient présentement moins élevées que l’an passé leur résilience et persistance à long terme sont les facteurs qui ont maintenant pris une importance prépondérante dans la psychologie des investisseurs.

Notre indice actions canadiennes Nasdaq Inovestor (NQICA) a progressé de 0.6% en Mars et est à la hausse de 11.4% depuis le début de l’année, pour une légère sous performance par rapport au marché canadien. Le titre qui a le plus fortement contribué à la performance de l’indice NQICA au mois de mars est Parkland Fuel Corporation (PKI) avec une hausse de 11.2%, alors que The North West Company (NWC), est celui qui a réalisé la plus forte contreperformance avec une baisse de 9.3%.

Le plus récent rebalancement a nécessité la vente de trois titres soit The North West Company, Parkland Fuel et CAE. Ils ont été remplacés par trois autres soit Great-West Lifeco, Norbord et Open Text. North West Company a vu son ROIC diminuer à la suite d’une augmentation des actifs sans que ce soit compensé par une hausse correspondante de son NOPAT. Le catalyste pour la vente de Parkland Fuel était la hausse du prix des actions. La vente de CAE s’expliquait par la baisse importante du profit économique ajouté ou EVA tel que déterminé par notre modèle quantitatif. Great-West Lifeco a vu son NOPAT augmenter substantiellement et a été ajouté en portefeuille pour cette raison. Plusieurs sociétés cycliques du secteur des matières premières ont des profits fortement haussiers depuis quelques temps, notre approche veut que l’on augmente le poids d’un secteur dans de telles conditions. Norbord est la société qui a fait son entrée dans le portefeuille pour ces raisons. Finalement, l’entrée d’Open Text s’explique à la fois par un pointage fondamental élevé mais aussi par une valorisation attrayante.